Rêver plus grand

Dernière mise à jour : 29 mai

Il y a quelques temps sur Instagram, Nathalie Sejean (réalisatrice, auteure et bien d'autres) à mis en story quelque chose qui m'a mis un claque.

Je ne sais plus comment c'était écrit, mais en gros ça disait qu'il fallait qu'on rêve de nouveau, et qu'on travaille pour réaliser ses rêves.

Et là, je réalise que les nombreux rêves de voyage et d'aventure que j'avais avant que le virus ne frappe la planète entière, se sont évaporés.

J'ai toujours beaucoup rêvé. J'adore les voyages en voiture pour ça. La tête contre la vitre je me laisse emporter par les milliers de possibilités. Quand je marche aussi, je m'imagine en train de parcourir les steppes mongoles, comme Sarah Marquis. Je me rêve voyageuse à pied à travers des forêts magiques, dans un temps passé lointain et imaginaire.

Avec le covid mes rêves se sont arrêtés net. Alors qu'on en voit le bout, ma machine à rêve ne s'est pas relancée pour autant.

Ce que propose Nathalie Sejean dans sa story c'est de se remettre à rêver et de partager nos rêves avec elle, d'y mettre une date, de partager notre avancée dans ce projet et enfin la joie de la réalisation.

Alors je me lance, je choisis de faire le tour du Cotentin à pied en juin. C'est beau, c'est pas loin de chez moi, c'est environ 17 jours de marche. J'ai fait mon prévisionnel d'étapes, je suis contente. Et puis au fil des jours, j'accepte des ptis boulots à droite et à gauche et puis je réalise que mon mois de juin est complet. Aïe. Donc je laisse tomber l'idée en me disant que le chemin ne bouge pas et que je pourrais le faire quand c'est le bon moment.

L'autre jour mon ami Nico est venu à la maison. Lui il voyage tout le temps. Il est allemand et fait ses études à Heillbronn, mais tous les week-end il est en concert, en rando, en visite d'une ville ou d'un pays. Il n'a pas peur de réserver un train à la dernière minute. Ce qui lui passe par la tête, il le fait. Je lui parle de mes rêves morts dans l'oeuf et sa réponse est magique.

Il me dit « mais arrête de réfléchir trop et de toujours peser le pour et le contre ! Arrête d'attendre de trouver quelqu'un pour faire les choses avec toi.»

Et il a bien raison ! Dans la semaine qui suit je vois qu'une chanteuse que j'adore passe à Anvers en Belgique. Ni une ni deux je réserve mon ticket. Ce fameux festival de musique psy trance auquel je devait aller en 2020 mais qui a été annulé est reporté à juillet, allez hop, je réserve mon ticket. Mon amie Doriane qui m'appelle pour faire une partie de l'hexatrek en juillet, bam c'est parti !

A ce moment je comprend. Mon rêve du tour du Cotentin n'était pas assez grand, pas assez fou pour que je balaye mes plans d'un revers de main. J'étais contente mais pas excitée. L'hexatrek c'est l'assurance de l'aventure et du dépassement de soi, loin de la maison, dans des chemins inconnus, et ça, ça me fait frissonner de joie. Quand on veut vraiment quelque chose, on crée l'espace pour l'accueillir. On fait le tri dans les priorités. En faisant le tour du Cotentin je savais que je n'allais pas accomplir un voyage extraordinaire (enfin si peut être), c'était en quelque sorte pour me remettre en jambes. Mais mon insatiable soif d'aventure n'allait pas être étanchée.

Je dois de nouveau penser Incroyable, Aventure, Frisson. Parce que j'aime me prouver que je suis capable de choses dingues, de prouver aux autres que je ne suis pas une faible brindille. Je dois rêver grand, oser rêver des aventures gigantesques. Car si mon imagination met le doigt dessus, alors je peut travailler un peu chaque jour pour rendre ce rêve possible.

En mettant une date sur un rêve, ça devient un objectif. Quand on a un objectif, on travaille pour le réaliser. Et en quelques secondes, un rêve se transforme en réalité.



Petite liste de mes grands rêves :


-Aller à St Jacques de Compostelle depuis chez moi en Normandie

-Aller en Mongolie pour mes 30 ans : faire du cheval dans les steppes, aider des familles lors de la saison de biquettes

-Faire du parapente >> réalisé le 28 mai 2022

-Sauter en parachute

-Aller en Amérique latine : danser la salsa et tout le bazar avec des locaux

-Faire le GR20 en corse

-Faire une rando longue et difficile au choix PCT, Te Araroa...

-Avoir une entreprise florissante sans payer un max de taxes (bon là je rêve vraiment grand)


A compléter au fil des ans.


Et toi, c'est quoi tes rêves ? Partage les en commentaire, créons un réseau de soutient des rêves !



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout